Naviguer loin de soi : Un voyage vers la paix intérieure

Une réflexion sur la façon dont la navigation peut mener à la découverte de soi, à l'exploration de la libération et à la croissance intérieure.

Le printemps approche à grands pas dans la région méditerranéenne, et le yachting se réveille après son sommeil hivernal. Lesheureux propriétaires de yachts terminent leur entretien hivernal et leur remise en état, s'apprêtant à fairesortir leur embarcation flottante duport, tandis que d'autres commencent à contacter les agences de location de bateaux et à planifier leurs voyages d'été . D'autres encore commencent à contacter les agences de location de bateaux et à planifier leurs voyages d'été. Enfin, il y a les passionnéscomme moi, quin'ont jamais cessé denaviguer et de régater tout au long de l'hiver.

Nous savons tous que le yachting est une métaphore de la vie qui, comme la vie, comporte son lot de contrastes, de discussions et de disputes. Nous avons connu le goût amer des disputes à bord d'un bateau, et nous savons tous qu'il y a de bonnes raisons de les éviter. Bien que ces raisons puissent sembler évidentes et peut-être inutiles à mentionner, explorons-les pour renforcer notre compréhension.

Biographie de l'auteur :

Renzo Crovo, architecte italien et passionné de voile depuis son adolescence, a une grande expérience de la course en dériveur (420, 470 et Strale), puis en cabin cruiser IOR et ORC. Actuellement, il ne se contente pas de naviguer pour des transferts et des croisières, mais participe également à des régates dans les classes IRC et ORC dans toute la Méditerranée.

Une formation à la tolérance

Tout d'abord, il faut tenir compte de l'espace confiné d'un bateau, qui peut rendre difficile pour les personnes à bord d'éviter le contact physique lors d'une dispute, ce qui risque d'aggraver les tensions. D'autre part, le bateau peut servir d'école de tolérance efficace : si vous ne vous entendez pas avec votre équipier, vous ne pouvez pas l'éviter - trois minutes plus tard, il est de nouveau en face de vous, alors autant apprendre la coexistence pacifique. Les bateaux, surtout en mer, peuvent donner un sentiment d'isolement. Cet isolement peut intensifier les émotions au cours d'une dispute, car il n'y a pas de possibilité de "prendre l'air" comme dans d'autres contextes.

En outre, et c'est un point qui les englobe tous, il faut tenir compte de la sécurité à bord. Les bateaux sont exposés à des risques et à des dangers qui peuvent être exacerbés par une dispute. Par exemple, se disputer en naviguant ou en accostant peut distraire l'équipage et augmenter le risque d'accidents tels que des collisions ou des naufrages.

Le gilet de sauvetage orange est un dispositif de sécurité accroché à la rambarde en acier d'un grand bateau d'excursion.

Il y a aussi l'aspect de dépendance mutuelle créé par la navigation : en particulier sur les grands bateaux ou pendant les longs voyages, l'équipage compte les uns sur les autres pour assurer la sécurité et le fonctionnement du bateau. Cette dépendance mutuelle devrait décourager les disputes, car il est dans l'intérêt de tous de maintenir un environnement de travail coopératif et paisible.

En résumé, se disputer sur un bateau est toujours une erreur en raison des limites de l'espace, du sentiment d'isolement, des risques associés et du besoin de coopération et de sécurité pendant la navigation.

Tout le monde est d'accord ? Je parierais que oui.

Au-delà de ces points, il y a des aspects qui m'intéressent encore plus, notamment la manière dont le yachting permet à chacun d'entre nous, d'une certaine manière, de prendre des vacances par rapport à soi-même.

La navigation est un moment absolu, qui sert de catalyseur pour transformer ce qui peut parfois ressembler à une prison en une opportunité de croissance. Sur un bateau, nous ne pouvons pas nous échapper de nous-mêmes, et à part l'option improbable de jeter l'autre personne par-dessus bord, il ne reste que la nécessité de comprendre et de placer le problème dans une perspective plus large.

Le bateau comme "ailleurs"

Le bateau est un microcosme très particulier ; c'est un ailleurs avec ses propres règles, où notre "moi terrestre" devrait éviter d'embarquer, et où nous avons l'opportunité de construire et de nous connecter avec un "moi marin" essentiellement constitué de ce que nous sommes et de ce que nous savons faire à bord.

À bord, nous devenons ce que la mer exige, dépouillés de leurs ornements ; le reste doit rester à terre. Sur un yacht, en dehors du capitaine et du propriétaire, il n'y a pas d'autre hiérarchie, il y a de la solidarité, de l'empathie, un esprit de collaboration. Il n'y a pas de déférence ; nos références et notre valeur sont réécrites chaque jour en naviguant ; en mer, ce qui compte, c'est notre attitude à l'égard de la navigation. C'est tout.

Personnellement, lorsque je suis sur un bateau, j'observe mes équipiers et je me rends compte - pour autant que je les connaisse - qu'ils sont différents de leurs homologues terrestres. Je crois que c'est quelque chose qui touche tous les marins qui ont quelques milles à leur actif et ce que j'observe, c'est la libération progressive de ce "moi terrestre " par chacun d'entre nous. Plus les jours passent, plus cette libération devient évidente.

CONSEIL YACHTING.COM : Vous partez en croisière avec un équipage composé de nouveaux venus ? Lisez les 7 choses que vous devez dire à votre équipage en tant que capitaine, car ces choses peuvent déjà vous sembler évidentes, mais ne le sont pas pour eux.

Concept de bonheur et de détente pour les voyageurs - point de vue des jambes d'un homme sur un bateau à voile en bois avec le soleil et l'océan bleu autour.

Un pont entre nous et la nature

Et c'est précisément dans ces merveilleuses vacances loin de nous-mêmes que réside l'essence de la voile : une occasion précieuse d'explorer notre intérieur.

Pour beaucoup, le bateau représente un sanctuaire de tranquillité, un îlot de paix loin des pressions de la vie quotidienne. C'est un endroit où le temps semble ralentir, où le bruit des vagues et le vent dans les voiles bercent les pensées dans une douce étreinte. Mais les vacances en bateau ne se limitent pas à la simple détente et aux loisirs. Pour beaucoup, naviguer signifie saisir l'occasion d'une réflexion profonde et d'un renouveau intérieur.

C'est un moment où l'on s'échappe de la routine, où l'on s'éloigne de notre vie quotidienne, loin de la frénésie des villes, pour se retrouver dans un environnement qui invite au calme et à la contemplation. La routine quotidienne, avec ses exigences incessantes et ses engagements sociaux, peut étouffer notre authenticité et nous empêcher de nous connecter véritablement à nous-mêmes. Sur un bateau, nous nous éloignons de tout cela, nous nous libérons l'esprit et nous trouvons l'espace pour explorer notre moi intérieur. C'est le moment de voyager lentement, sans hâte , ce qui nous permet de nous immerger totalement dans l'expérience. La navigation n'est pas soumise à un programme rigide et donne l'occasion d'errer, d'observer et d'absorber l'environnement qui nous entoure.

CONSEIL DE YACHTING.COM : Le yoga est un moyen populaire d'atteindre le calme du corps et de l'esprit. Vous pouvez même le combiner avec la navigation. Nous vous proposonsles meilleurs exercices de yoga à pratiquer sur votre bateau.

La main d'une femme touchant l'eau de l'océan avant un magnifique coucher de soleil pendant la saison estivale.

La voile nous aide à nous reconnecter à la nature. La vie à bord d'un bateau met en évidence le lien intime entre l'homme et la nature. La navigation en haute mer nous permet de découvrir la beauté sauvage et grandiose du monde naturel. Ce contact direct avec les éléments - l'eau, le vent, le soleil - éveille les sens et ravive cette flamme de l'émerveillement et de l'étonnement qui s'éteint souvent dans la routine quotidienne. Dans cet environnement naturel, nous sommes obligés de ralentir et de nous adapter aux rythmes de la nature, ce qui ouvre la porte à une plus grande conscience de soi et du monde qui nous entoure.

La mer nous permet d'accepter l'imprévisible et de rechercher des expériences qui nous sortent de notre zone de confort. Elle nous permet de nous laisser guider par la curiosité et de nous laisser surprendre par ce que nous rencontrons sur notre chemin.

En ouvrant la porte à la réflexion et à la conscience de soi, le bateau offre un espace unique pour la recherche de soi. Loin des distractions et des pressions extérieures, nous sommes libres d'explorer les recoins de notre esprit et de notre cœur. Dans ce silence, nous pouvons écouter les voix intérieures qui sont souvent noyées dans le bruit de la vie moderne. Il en ressort une plus grande clarté sur ce que nous sommes vraiment, sur ce qui nous rend heureux et sur nos véritables aspirations dans la vie.

Il s'agit de s'accorder le temps et l'espace nécessaires pour se reconnecter à son authenticité et redécouvrir son but et son sens. Cela nous permet de pratiquer la pleine conscience en consacrant chaque jour du temps à la méditation, à la contemplation ou à la rédaction d'un journal.

CONSEIL YACHTING.COM : Outre le fait de s'évader des situations quotidiennes et de se redécouvrir, la voile apporte de nombreux autres avantages. Lisez 7 raisons de tomber amoureux de la voile.

Femme profitant d'un coucher de soleil coloré sur un voilier naviguant dans la mer.

Prendre des vacances avec soi-même

Le dernier point, mais non le moindre, est la libération des rôles sociaux. Dans la société, nous sommes souvent définis par les rôles que nous jouons : parents, professionnels, amis, partenaires. Ces rôles peuvent devenir des cages qui nous emprisonnent, nous empêchant d'exprimer librement qui nous sommes vraiment, au-delà des attentes des autres. Sur un bateau, tous les rôles sociaux sont mis de côté. Peu importe qui vous êtes dans le monde extérieur ; ce qui compte, c'est votre authenticité et votre capacité à vous adapter et à naviguer avec les forces de la nature. Libéré des contraintes des rôles sociaux, l'espace s'ouvre pour explorer de nouvelles parties de soi, pour embrasser son individualité et pour redécouvrir un sentiment de liberté intérieure.

Et cette absence de titres sociaux est l'un des points tournants : sur un bateau, tout le monde est impliqué, tout le monde est égal. Chacun accepte de faire sa part avec humilité et sérénité ; la cohérence ne se construira pas par des titres académiques ou des statuts sociaux.

Un amarrage bien exécuté, une voile bien pliée à la fin de la journée, un pont bien rangé, tout cela contribuera à la formation d'un "moi marin" qui remplacera les nombreux "moi superflus".


CONSEIL DE YACHTING.COM : En plus de la voile, la randonnée est aussi une excellente occasion de se retrouver, de prendre le temps de réfléchir ou d'être simplement. Dans l'article De la plage à la montagne : combiner voile et randonnée, vous trouverez des conseils sur les endroits idéaux pour randonner depuis votre bateau .


Nous sommes impliqués à des degrés divers dans la navigation (il y a le navigateur expérimenté, le marin compétent et le débutant désireux d'apprendre), et tout le monde, sans exception, joue un rôle dans la gestion du bateau. Les quarts de travail sont respectés et les tâches sont accomplies parce que nous savons qu'il est juste de le faire.

Même les enfants (qui absorbent comme des éponges et font souvent preuve d'une intelligence qui nous dépasse) se voient confier de petites tâches qui les rendent responsables et attentifs. Ils seront impliqués dans les manœuvres du bateau, encouragés à regarder autour d'eux et à s'immerger dans les éléments qui les entourent.

Jeune père avec d'adorables filles se reposant sur un grand bateau.

Le bateau représente l'équilibre et, comme tout équilibre, il doit être atteint avec la contribution de tous, chacun selon ses capacités, sans raccourcis ni fioritures.

Prendre des vacances de soi-même et des rôles sociaux est un acte d'auto-compassion et d'authenticité. Sur un bateau, nous sommes libres d'être qui nous sommes vraiment, sans masques ni faux-semblants. C'est l'occasion de renouer avec notre essence profonde, d'explorer les limites de notre moi intérieur et d'embrasser la liberté d'une véritable expression de soi. Dans cet espace de réflexion et de renaissance, nous trouvons le courage d'accepter notre singularité et de naviguer vers de nouveaux horizons d'authenticité et d'épanouissement personnel.

Le jeu en vaut la chandelle.

Souhaitez-vous également faire plus ample connaissance avec vous-même ? Je me ferai un plaisir de vous aider à choisir le bateau qui vous convient. N'hésitez pas à me contacter.