Liste des choses à faire pour un marin, partie 2 : 10 autres expériences inoubliables en mer

Êtes-vous prêt à vous lancer dans de nouvelles aventures à la voile ? Voici 10 expériences que tout navigateur devrait s'efforcer d'inscrire sur sa liste.

Rejoignez-nous pour la suite de notre voyage à travers les aventures incontournables de tout navigateur. Si vous ne l'avez pas encore fait, consultez les 12 premiers conseils de la première partie de notre liste de choses à faire en tant que marin, et si vous êtes prêt à en savoir plus, continuez à lire. Acceptez les défis et les récompenses qui accompagnent la vie d'un marin, et préparez-vous à prendre la mer pour créer des souvenirs qui dureront toute une vie.

1. Naviguer avec les dauphins

Ce point relève de la chance, mais ceux qui naviguent régulièrement nous disent que la rencontre avec les dauphins en mer est toujours une expérience merveilleuse. Ces animaux intelligents et espiègles sont universellement appréciés et leur apparition suscite la joie de l'équipage. Lorsque les dauphins arrivent, tout le monde, des enfants aux adultes, s'agglutine autour des rambardes pour prendre des photos, filmer et simplement profiter de l'instant. Vous n'avez pas encore croisé de dauphins lors d'un voyage ? Le meilleur conseil que nous puissions vous donner est de naviguer davantage. Nous vous conseillons de louer un bateau pendant les saisons plus calmes du printemps ou de l'automne, ou d'opter pour un charter de deux semaines, afin d'augmenter vos chances de rencontrer des dauphins. N'oubliez pas de consulter nos 10 meilleures raisons de naviguer pendant 14 jours.

bateau dauphin

Voir un dauphin est une expérience à la portée de tous.

2. Faire de la voile avec les enfants

Quel que soit votre mode de vie - familial ou célibataire -, il est indispensable de profiter de l'occasion pour réunir vos proches, y compris les enfants et leurs grands-parents, et de partir en mer au moins une fois. C'est une plateforme d'apprentissage qui vous permet d'expliquer les nuances de la navigation, de mettre l'accent sur les règles de sécurité ou même d'organiser des expéditions à terre sur le thème des pirates. Cependant, il est important de se rappeler que chaque enfant est considéré comme un membre de l'équipage à part entière. Une erreur fréquente chez les marins est de croire que les jeunes enfants ne font pas partie de l'effectif total à bord. La capacité du bateau, telle que stipulée officiellement, ne peut être dépassée, même par des enfants.

CONSEIL DE YACHTING.COM : Avant de prendre la mer avec des enfants, nous vous recommandons de parcourir les articles de notre magazine. Jetez un coup d'œil à l'article Comment survivre sur un bateau avec des enfants, découvrez la sécurité à bord dans notre article Naviguer avec des enfants : comment assurer votre sécurité et votre bonheur à tous, et si vous ne savez pas où aller, consultez notre guide des destinations de navigation adaptées aux enfants pour un itinéraire amusant.

bateau pour enfants

Naviguer avec des enfants mettra à l'épreuve vos compétences de capitaine.

3. Dormir dans le cockpit

Dormir à la belle étoile dans le cockpit est une expérience vraiment magnifique, en particulier lors des nuits chaudes où les membres de l'équipage se disputent une place sur le banc. Quel que soit le temps, nous recommandons à tous les marins d'essayer de dormir sur le pont au moins une fois. Choisissez une crique tranquille pour cette expérience unique, où il n'y a que vous, le doux bruit de la mer et un ciel rempli d'innombrables étoiles scintillantes. C'est vraiment une expérience enchanteresse et romantique !

4. Assister à une grande régate

Tout navigateur devrait assister au moins une fois dans sa vie à une régate ou à une course à la voile de classe mondiale. Nous ne parlons pas ici d'événements régionaux (comme en Croatie), mais de grandes compétitions mondiales de voile qui proposent des courses en solitaire ou d'autres formats stimulants. L'un de ces événements est la régate Barcolana en Italie, à laquelle participent jusqu'à 2 500 bateaux. Parmi les autres événements dignes d'éloges, citons le Vendée Globe, qui se déroule en France, et The Ocean Race. Ces courses mettent en scène des bateaux incroyablement rapides, et vous pouvez suivre votre favori, suivre les résultats en ligne, observer la progression de la course et débattre de l'itinéraire. Cela vous permet non seulement d'élargir vos horizons en matière de voile, mais aussi d'ajouter une touche d'excitation, notamment lorsque votre favori effectue une manœuvre de dépassement surprenante ou qu'il ne parvient pas à terminer la course.

Usine de Barcolana

La course de bateaux Barcolana est absolument époustouflante.

5. Réparer son bateau

Vous vous demandez peut-être : pourquoi devrais-je réparer quelque chose sur un bateau de location qui ne m'appartient pas ? S'il est vrai que les bateaux de location appartiennent à la compagnie de location et que les modifications non autorisées doivent être évitées, essayer de réparer des défauts mineurs peut être une expérience éducative. Cherchez un tutoriel sur YouTube et apprenez quelque chose de nouveau. Même si vous êtes du genre à ne jamais avoir de problèmes avec votre bateau, envisagez de grimper au mât pour examiner de près la girouette ou de plonger en dessous pour vous faire une idée de la quille. L'objectif est de comprendre votre bateau d'un point de vue technique, et pas seulement d'un point de vue récréatif - cela fait partie de l'expérience d'un marin authentique.

6. Jeter par-dessus bord

Oui, vomir n'est pas la chose la plus attrayante qui soit. L'idée peut même vous décourager de naviguer. Cependant, la plupart des marins expérimentés s'accordent à dire que si vous n'avez jamais souffert du mal de mer, vous n'avez probablement pas assez navigué. Un vrai marin est censé être confronté au moins une fois au mal de mer, pour vraiment comprendre l'expérience. Si vous avez tendance à vous sentir mal au premier signe de tangage du bateau, lisez nos conseils pour faire face au mal de mer.

mal de mer

Beaucoup de gens tombent malades en mer.

7. Exercer la procédure MOB

De nombreux capitaines s'efforcent de mettre en œuvre une procédure MOB (Man Overboard) rapide, efficace et sûre d'elle. Pour maîtriser véritablement cette compétence essentielle, il est utile de procéder à des simulations aussi réalistes que possible. Bien entendu, il ne s'agit pas de faire passer quelqu'un par-dessus bord et de le faire attendre dans l'eau pour qu'il soit secouru. Utilisez plutôt un objet flottant tel qu'une aile, une bouée de sauvetage ou un autre équipement. S'il est accidentellement oublié ou s'il reste à flot trop longtemps, il ne coulera pas et ne se "noiera" pas, ce qui constitue un moyen sûr et pratique de mettre en pratique ce protocole de sécurité. Consultez notre article - L'homme à la mer (MOB) : un guide étape par étape.

CONSEIL YACHTING.COM : Vous n'avez pas encore obtenu votre licence de skipper ou votre certification radio ? Envisagez de vous inscrire à nos programmes de formation de skipper et embarquez pour votre voyage en tant que capitaine qualifié cet été.

8. Traverser l'Atlantique

Ce point de la liste est un peu plus difficile et ne convient pas à tout le monde. Si l'idée de passer 2 ou 3 semaines consécutives en mer vous effraie trop, n'hésitez pas à passer votre tour. Toutefois, si la perspective d'un horizon sans fin éveille votre intérêt, nous vous recommandons de trouver un équipage de marins chevronnés et un capitaine ayant une expérience similaire, et de vous joindre à eux pour le voyage.

CONSEIL DE YACHTING.COM : Si vous n'avez jamais navigué au large, n'oubliez pas de consulter nos articles - Vents de l'Atlantique et Appel à tous les skippers expérimentés ! Voici des eaux que vous voudrez conquérir.

9. Naviguer en Croatie

S'il est vrai qu'un certain nombre de marins chevronnés peuvent considérer cet endroit avec dédain, le jugeant trop simpliste, facilement accessible et bondé en haute saison, nous croyons fermement que tout marin devrait naviguer au moins une fois dans l'Adriatique. Ne pas naviguer en Croatie revient presque à ne pas avoir navigué du tout. Cette destination est particulièrement recommandée pour les skippers débutants ou comme zone de navigation facile pour ceux qui cherchent à retrouver le pied marin après une longue interruption. C'est également un excellent choix pour des vacances familiales décontractées.

10. Prendre en charge les canaux et les écluses

Nager en pleine mer a son charme. Cependant, les manœuvres dans un détroit, un canal, une écluse ou un chenal étroit présentent un autre type de défi - le skipper doit rester concentré sur la navigation, mais c'est une expérience formidable. Nous vous recommandons vivement le canal de Corinthe en Grèce ou le canal de Crinan en Écosse, où vous pourrez tester vos compétences. Et si vous voulez profiter pleinement des écluses et des canaux, pensez à louer un bateau habitable. Vous rencontrerez des écluses sur les rivières et les canaux tous les jours. Nous vous recommandons les Pays-Bas, la France et l'Allemagne.

Serrures Écosse

Écluses sur un canal en Écosse.

Découvrez notre gamme complète de bateaux :

L'article vous a attiré vers la mer ? Prenez contact avec moi et je vous trouverai le bateau idéal.

FAQs : Conseils pratiques de navigation