Résolution de la nouvelle année : naviguons plus écologiquement !

Résolution de la nouvelle année : naviguons plus écologiquement !

Protégeons les écosystèmes marins pour les générations futures. L'impact de la navigation de plaisance sur l'environnement est plus important qu'on ne le pense.

L'attrait de la voile a envoûté l'humanité pendant des siècles. Bien que la voile puisse sembler écologique en surface, ses effets sur l'environnement sont considérables. Dans cet article, nous examinons les effets essentiels de la voile sur l'environnement et la manière dont nous pouvons profiter de ce sport bien-aimé de manière réfléchie. Préservons les écosystèmes marins, non seulement pour nos activités nautiques futures, mais aussi pour les générations à venir.

Le yachting et la voile sont souvent considérés comme des activités qui rapprochent les gens de la mer. Leur charme et leur caractère ludique sont indéniables. Cependant, il est important de reconnaître que ces activités peuvent également avoir un impact sur nos océans et nos écosystèmes.

Examinons quelques aspects clés :

Le lien entre la plaisance et les écosystèmes côtiers

Lorsque nous parlons de l'impact de la navigation de plaisance sur l'environnement naturel, nous pensons aux deux domaines principaux suivants :

Impacts écologiques

Bien que le vent soit le principal moyen de propulsion des voiliers, les moteurs à combustion interne sont également couramment utilisés. L'entretien des bateaux implique l'utilisation de produits chimiques et de revêtements pour les maintenir et les protéger, mais ceux-ci peuvent libérer des éléments dangereux dans l'eau. Un autre problème est l' élimination incorrecte des déchets, y compris le rejet des eaux usées, qui peut contaminer l'environnement marin. Et chaque plaisancier sait à quel point les résidus de diesel, les produits de nettoyage et d'autres substances toxiques peuvent facilement pénétrer dans l'eau dans les marinas.

Impacts économiques

Le yachting et la voile constituent une part importante du tourisme dans de nombreuses destinations. La perte de revenus provenant de ces activités pourrait avoir de graves conséquences économiques pour les communautés locales. D'autre part, il convient de se demander si la fréquentation des touristes et des marins met en danger les écosystèmes locaux.

En cas de dommages écologiques, le nettoyage et le sauvetage des animaux nécessitent des ressources considérables de la part des gouvernements et des organisations à but non lucratif. Il est important d'examiner les conséquences de ces activités sur l'environnement marin et de chercher des moyens de rendre la voile et la navigation de plaisance plus durables.

Bouteilles en plastique sur la plage

Bouteilles en plastique sur la plage

État actuel des océans

Les océans, qui couvrent plus de 70 % de la surface de la Terre, portent les stigmates des habitudes non durables de l'humanité.

La surface des océans cache une épidémie de plastique. Huit millions de tonnes de déchets plastiques sont rejetés dans la mer chaque année, créant une crise environnementale aux proportions colossales. Si l'on plonge sous la surface, on découvre un monde inondé de microplastiques, de minuscules envahisseurs qui pénètrent dans tous les recoins de la mer.

Des contaminants chimiques se cachent également sous la surface. Déversements d'hydrocarbures, métaux lourds, pesticides et rejets industriels forment un cocktail insidieux qui empoisonne les eaux. Des récifs coralliens aux forêts de laminaires, des mangroves côtières à la haute mer, aucune zone marine n'est épargnée par ce dangereux mélange de production humaine.

CONSEIL YACHTING.COM : Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont les plastiques et les microplastiques nous affectent également le long de la chaîne alimentaire, consultez notre article - Sea of concern : the growing threat of ocean plastic (mer d'inquiétude : la menace croissante des plastiques océaniques).

Problèmes écologiques de base des voiliers

Bien que les voiles exploitent la puissance du vent, le risque pour l'environnement marin se situe en dessous de la surface.

Par exemple, l'utilisation de revêtements antisalissures sur les coques des voiliers peut entraîner le rejet de substances toxiques dans l'eau. Cependant, il ne s'agit pas seulement de peinture, mais aussi d'élimination inappropriée des déchets. Le déversement des eaux usées, qui est une nécessité pour les marins, contamine les eaux côtières et endommage les écosystèmes fragiles.

Conseil n° 1 : naviguer, naviguer, naviguer

Certes, la consommation de carburant d'un voilier peut sembler négligeable par rapport aux navires de haute mer et aux autres moyens de transport. Mais c'est la première chose que nous pouvons faire en tant que marins pour une navigation plus durable. De plus, réussir à utiliser chaque vent à notre avantage est le bon défi de la navigation de plaisance.

Conseil n° 2 : choisir le bon entretien pour le bateau

Lorsque vous choisissez une peinture respectueuse de l'environnement pour votre bateau ou votre yacht, donnez la préférence aux peintures "à faible teneur en COV" ou "sans COV", car elles libèrent moins d'émissions nocives. Recherchez les écocertifications telles que "EcoLogo" ou "Green Seal". Choisissez des peintures à base d'eau qui contiennent moins de produits chimiques toxiques. Préférez les peintures antisalissures non biocides et envisagez les peintures recyclables ou biodégradables. N'oubliez pas qu'une application et un entretien corrects jouent un rôle essentiel dans la réduction de l'impact environnemental de votre navire.

YACHTING.COM CONSEIL : Lesplaisanciers en vacances doivent savoir comment nettoyer et entretenir leur bateau, et pas seulement les propriétaires de bateaux.

Le voilier se trouve dans l'atelier de peinture pour être repeint.

Le voilier est dans l'atelier de peinture pour être repeint.

Qu'en est-il des grands yachts de luxe et de leur impact sur l'écologie ?

Lorsque ces palais flottants naviguent sur les océans, leurs ponts peuvent offrir confort et commodité, mais ils laissent souvent une marque indélébile sur l'environnement.

Le vrombissement des moteurs à combustion interne synonymes de yachts de luxe nécessite une consommation constante de combustibles fossiles. Les émissions de gaz à effet de serre et de polluants qui en résultent contribuent à la dégradation de l'environnement et menacent des écosystèmes indispensables à notre planète.

L'opulence de ces voyages ne tient souvent pas compte du gaspillage des ressources, qu'il s'agisse de nourriture ou d'eau, qui s'accumulent alors sous forme de déchets.

Conseil 3 : Gestion responsable des déchets

Pour une élimination responsable des déchets pendant votre voyage, utilisez des stations de pompage conçues, entre autres, pour l'évacuation des eaux usées afin d'éviter la contamination des eaux côtières. Éliminez les déchets de manière à éviter qu'ils ne se retrouvent dans la mer, recyclez et minimisez l'empreinte écologique de votre navire.

CONSEIL YACHTING.COM : Vous ne savez pas comment nettoyer le réservoir à eaux usées d'un bateau ? Lisez notre guide. Et sivous n'êtes pas sûr de vous, nous avons également un texte sur la manière d' utiliser correctement les toilettes du bateau..

Réservoir à déchets mobile pour navires.

Réservoir à déchets mobile pour navires

Dommage collatéral : atteinte à la vie marine

Lorsque les navires empruntent des routes maritimes très fréquentées dans le cadre de leurs activités commerciales, la faune et la flore marines se retrouvent souvent prises entre deux feux. Les collisions et les blessures entre les voiliers et les yachts et les animaux marins peuvent avoir des conséquences tragiques. Les collisions avec les grands navires, notamment les cargos et les bateaux de croisière, sont particulièrement dévastatrices pour les géants marins tels que les baleines et les dauphins.

Mais sous la surface se cache un danger encore plus grand, quoique moins visible : l'invasion invisible des microplastiques. Ces minuscules envahisseurs, qui se font passer pour des aliments ingérés par les organismes marins, causent des dommages physiologiques aux animaux et introduisent des produits chimiques toxiques dans la chaîne alimentaire. Les conséquences se font sentir dans les écosystèmes marins, des profondeurs aux bas-fonds.

Conseil n° 4 : prendre soin des animaux marins

Lorsque vous naviguez, évitez les collisions avec les animaux marins en gardant une distance de sécurité et en réduisant votre vitesse dans les zones où ils vivent. En cas de rencontre accidentelle, coupez immédiatement le moteur, écartez-vous et attendez que l'animal s'éloigne. Donnez la priorité à leur sécurité et à leur bien-être afin de minimiser les dommages lors de vos aventures nautiques.

CONSEIL DE YACHTING.COM : Nous avons décrit le comportement à adopter en cas de rencontre avec des dauphins et des cétacés dans un autre article.

Ancrage et arrimage soigneux

En outre, l'amarrage lui-même, qui est essentiel pour le fonctionnement des voiliers et des yachts, peut perturber des habitats marins fragiles tels que les récifs coralliens et les prairies sous-marines. Ces habitats constituent des refuges essentiels pour toute une série d'espèces marines.

Conseil n° 5 : ancrer avec précaution

Pour protéger ces habitats marins, il est important d'ancrer et d'amarrer votre bateau avec précaution. Évitez de jeter l'ancre directement sur les récifs ou à proximité et utilisez les mouillages prévus à cet effet. Lors de l'amarrage, veillez à ne pas endommager la végétation marine et à ne pas effectuer de manœuvres inutiles qui pourraient mettre en péril ces milieux fragiles.

CONSEIL DE YACHTING.COM : Consultez notre guide ultime de l'amarrage dans toutes les situations.

Naviguer de manière responsable

La voile et la navigation de plaisance offrent un lien unique avec la mer et, en même temps, une grande responsabilité dans sa protection. Ces deux activités devraient aller de pair et les marins devraient les avoir gravées au plus profond de leur peau. La durabilité, une réglementation stricte et l'éducation à l'environnement sont les indices qui conduiront le yachting vers un avenir maritime plus propre et plus dynamique.

En tant que marins, plaisanciers et amoureux de la mer, nous avons la responsabilité de veiller à ce que notre passion pour l'océan laisse un héritage de protection et non de pollution. Vous trouverez d'autres conseils pour naviguer de manière durable dans notre article intitulé " La voile verte : 11 conseils pour une navigation de plaisance respectueuse de l'environnement.

Vous savez maintenant comment naviguer de manière responsable. Vous souhaitez louer un bateau ?